Comment calculer la surface d’une façade de maison ?

232

Le gypse est un enduit utilisé principalement à l’extérieur pour protéger les façades et les rendre plus esthétiques. Cependant, il existe de nombreux types de cookies et il peut parfois être difficile de choisir ! C’est pourquoi cet article présente ces modèles, leurs caractéristiques, mais aussi leurs prix !

A lire également : Comment vérifier dossier locataire ?

Prix du plâtre extérieur selon le type de revêtement

En moyenne, le prix d’un plâtre se situe entre 30 et 40€ le m2 pour un revêtement monocouche et environ 100 euros le m2 pour un revêtement appliqué en 3 couches .

A voir aussi : Quel est le plafond de revenu pour toucher les APL ?

La main-d’œuvre représentera une part importante du prix. Enfin, le résultat recherché conditionnera la technique utilisée par le professionnel et, par conséquent, le temps de travail.

Le tableau ci-dessous indique les prix des différentes finitions possibles :

Type d’extérieur Prix au m² d’approvisionnement et de placementplâtre
lissé De 7 à 15€
flotteur 60 à 80€
rasé 25 à 30€ (niveau unique)
écrasé De 30 à 50€
Conçu 20 à 30€
Revêtement monocouche environ 30 à 40€
revêtement 3 couches environ 100€

Prix du plâtre extérieur selon la superficie de la maison

Pour vous donner une idée, pour une maison d’un niveau de 100 m² (10 m x 10 m), le calcul à effectuer pour déterminer la surface à casser est le suivant :

Maison des 100

Avec les dimensions suivantes pour la maison, à savoir 10 m x 10 m et 2,7 m de hauteur de mur m2, pour couvrir les 4 sections de la maison, le calcul sera alors :

  • 10 m x 4 x 2,7, ou ~110 m² pour fissuration

Maison de 150 m2

Ce même calcul peut être effectué pour différentes zones. Par exemple, pour une maison d’une superficie de 150 m² à 10 m x 15 m et à 2,7 m de hauteur du mur, on obtient :

  • = 54 81 = 135 m² à la fissure

Maison de 200 m2

Et pour une maison d’une superficie de 200 m², soit 20 m x 10 m et 2,7 m de haut du mur, on obtient :

  • = 108 54 = 162 m² à craquer, soit environ 165 m²

Prix du plâtre pour ces maisons

Voici les prix observés par la surface habitable pour chaque type d’habitation extérieure :

Nature du plâtre 100 150 m² 200 m²
Revêtement lissé 1650€ à 2750€ 2025 à 3375€ 2475€ à 4125€
revêtement 3300€ à 400€ 4050€ à 5400€ 4950€ à 6600€
plâtre raclé 2750€ à 3300€ 3375€ à 4050€ 4125€ à 4950€
plâtre conçu 200€ à 300€ 2700€ à 4050€ 3300€ à 4950€

Quelques mots sur le plâtre extérieur…

Le plâtrage est un terme qui désigne tous les enduits de façade ou d’intérieur.

Nous pouvons donc parler de plâtre pour enduits décoratifs, tels que les revêtements protecteurs.

Un enduit est appliqué sur tous types de surfaces, telles que le béton, la pierre ou la brique.

Cependant, cette surface devra être particulièrement propre et saine pour une application réussie de votre plâtre. Sachez que ce revêtement a une durée de vie relativement longue.

En effet, comptez entre 30 et 50 ans avant de refaire le rembourrage de la façade.

Devis de plâtre gratuit 🙂 Comment choisir un enduit qui met en valeur votre façade ?

Le plâtre est disponible dans une variété de finitions et offre donc une variété de styles. Voici une présentation de chacune des dalles existantes sur le marché.

Plâtre conçu (ou revêtement tyrolien)

Tout d’abord, il faut savoir que ce type de plâtre est un enduit dit « finition » qui a pour rôle de protéger la façade qui la recouvre, mais aussi de l’habiller et de la rendre plus esthétique.

Le plâtre conçu est historiquement conçu à l’aide d’une tyrolienne, d’où le nom de « plâtre tyrolien ».

Aujourd’hui, le plâtre peut être conçu de plusieurs manières :

  • avec une tyrolienne  : le design est réalisé sous l’effet de l’action d’une manivelle.
  • avec compresseur : permet de réaliser le plâtre mécaniquement.
  • avec une machine design  : il est difficile de les trouver en location car il s’agit d’équipements spécifiquement dédiés aux professionnels.

L’apparence d’un plâtre conçu se matérialise dans la forme d’une surface rugueuse . Il n’est ni rayé ni flotté et reste donc à l’état brut.

Plâtre lissé

Le plâtre lissé n’a pas de rugosité et prend donc la forme d’une surface parfaitement lisse.

Le plâtre Taloche

Le plâtre flottant est un enduit qui est étalé à l’aide d’un flotteur pour obtenir une surface lisse.

La tuile est réalisée par un mouvement circulaire, qui a pour rôle de resserrer les grains.

Cette action se matérialise sous la forme d’un revêtement fermé, plus résistant à l’eau notamment.

De plus, opter pour cette technique vous permet d’appliquer une couche de plâtre plus petite (qu’un revêtement raclé).

Du fait que le revêtement est fixé manuellement, il est possible d’obtenir différents effets et ainsi obtenir une façade plus personnelle que celle de votre voisin !

Ce type de revêtement est particulièrement esthétique, mais la tâche est long terme . Il faut compter environ une heure de travail pour atteindre un mètre carré.

Plâtre raclé

Plâtre rayé Le est une variante du plâtre flottant qui sera gratté avec un flotteur ou un goujon graton. Le revêtement est donc rayé par ses outils et le rendu est assez lisse avec des « rayures ».

Pendant la phase de raclage, il est important de maintenir une épaisseur de protection, car cette technique vise à éliminer le matériau du revêtement. En conséquence, le plâtre doit pouvoir conserver son rôle imperméabilisant.

Ce type de plâtre est particulièrement apprécié et appliqué, notamment pour les nouvelles constructions.

Le plâtre concassé

Le plâtre concassé est d’abord jeté à la main ou au moyen de moyens mécanisés, tels que la machine de conception, par example. Après cela, le plâtre est écrasé manuellement, avec un flotteur. Le broyage est effectué dans la zone du plâtre, tout doucement.

La surface a une rugosité rugueuse, mais elles sont moins grossières que celles d’un plâtre conçu uniquement. L’aspect visuel de ce revêtement est une alternance de surfaces lisses et de surfaces granulées.

Le plâtre concassé est largement utilisé depuis un certain temps et est un peu moins utilisé actuellement. Il est généralement appliqué lors de travaux de rénovation.

Qu’est-ce qu’un revêtement monocouche ?

Alors que le revêtement traditionnel est posé en trois couches, le revêtement monocouche nécessite une seule épaisseur. Il s’agit donc d’un progrès technique.

Plâtre traditionnel

Le revêtement traditionnel est appliqué en trois couches  : le gobetis, le corps du revêtement et la finition.

  • Le Gobetis : Il s’agit d’une couche rugueuse de suspension, qui est en fait un mortier. Il présente un dosage maximum de ciment et nécessite une application en couche basse, de l’ordre de 3 mm.
  • Le corps en plâtre  : c’est une épaisseur couche verticale. Il assure l’imperméabilisation et le nivellement du plâtre. Il est appliqué à environ 8 à 12 cm.
  • Finition  : Il s’agit d’une couche de revêtement. Il fournit une décoration et une protection de surface. Il s’agit de l’épaisseur de ciment la moins mesurée.

Dans cet assemblage, le plâtre est la troisième couche. En plus de son rôle protecteur, le plâtre s’avère être la partie visible du plâtre.

C’est pourquoi un traitement de finition est mis en place qui vise à favoriser le rendu esthétique.

Revêtement monocouche

Le revêtement monocouche est révolutionnaire car il ne permet de placer qu’une seule couche sur la surface que vous souhaitez revêtir.

Si le revêtement monocouche remplace la pose du plâtre, la palette de ses finitions est la même : spatule rustique écrasée, rasée, flottée, jetée, lissée.

Cependant, la technique de pose, bien qu’elle ne nécessite qu’une seule couche, est relativement complexe. En fait, vous devez avoir une surface lissée d’abord.

Pour ce faire, le plâtrage du mur est réalisé à l’aide d’un diane (outil) sur lequel le mortier est fixé puis étalé sur la façade. Ensuite, vous devrez débourrer cette surface lissée et repasser le fer à lisser.

Ensuite, la finition souhaitée peut enfin être obtenue.

Chaux ou ciment : quel liant choisir ?

Le choix entre un liant à la chaux ou au ciment sera notamment déterminé par la nature de la paroi.

En fait, il se peut que ce dernier ait besoin d’un peu de souffle. C’est particulièrement le cas des vieux murs. Dans ce cas, la chaux sera préférée car elle a ce caractère respirant qui manque de ciment.

En revanche, pour les murs de type blocs de béton, il sera possible d’opter pour du ciment.

Il est à noter que l’utilisation d’un liant de ciment n’est pas recommandée dans la pierre ou des gravats car il s’agit d’un matériau plus fragile que la chaux.

Comment revêtir un mur extérieur ?

Si votre maison est enfin construite ou si votre façade n’est plus aussi épine dorsale qu’elle l’était, vous pouvez procéder à une rénovation de la façade et/ou poser un nouveau plâtre.

Voici comment réaliser un enduit extérieur  :

  • Nettoyer à l’aide d’une brosse métallique pour enlever et repasser un nettoyant pour façades, puis un spray haute pression. Placez un antimousse et protégez les surfaces du sol et les cadres avec du ruban adhésif ;
  • Reconnectez les fissures et autres trous avec une réparation de mastic ou de plâtre ;
  • Appliquer un fixateur inférieur s’il y a une surface friable ou dégradée, puis laisser sécher pendant 4 jours ;
  • Appliquer une sous-couche de fixation qui permet au plâtre de s’accrocher ;
  • Faites le plâtre. Pour cela, vous pouvez acheter les composants du plâtre séparément ou acheter un sac de mortier prêt à l’emploi. Le mélange peut être effectué dans le bétonnière ;
  • Appliquez du plâtre sur tout un mur pour éviter les traces d’inversion. Pensez également à travailler à des températures comprises entre 10 et 25 °C ;
  • Terminez le plâtre à l’aide d’une spatule, d’une éponge ou d’un rouleau pour obtenir la finition souhaitée.

Consultation sur les travaux d’éclaircie

Le plâtrage d’une façade peut également s’accompagner de questions, notamment sur l’installation du plâtre, qui peuvent entraîner des travaux supplémentaires ou non.

Comment annuler une distribution externe ?

Pour réinstaller un mur, il est possible de défaire le plâtre existant . Cela doit être fait en particulier dans les cas suivants :

  • le plâtre est endommagé et il est nécessaire de le défaire pour pouvoir revêtir un nouveau revêtement, plâtre ou autre revêtement.
  • Vous souhaitez changer le revêtement de façade…

Dans ce cas, vous aurez besoin d’un marteau déchiffreur pour version manuelle fastidieuse ou, pour la version mécanique, outils électriques ou pneumatiques avec poinçon ou burin.

Si le plâtre est endommagé et se détache, un nettoyeur haute pression peut également faire l’affaire !

Appliquer un plâtre sur un plâtre existant ?

Dans le cas d’une rénovation de façade , il peut également être possible, dans certaines situations, de réaliser un enduit sur un enduit déjà existant.

Cependant, nous devons être conscients de plusieurs points, tels que :

place

Contrôle de compatibilité Description
le caractère friable du plâtre déjà en place
  • Plâtrage friable  : considérez ensuite un contour complet de la façade pour avoir un support sain et plat, sans aucune différence matérielle en surface.
  • Plâtrage non friable  : dans ce cas, un nouveau plâtrage peut être nécessaire. Si le plâtre de départ est rugueux, il est possible de refaire un revêtement directement. En revanche, si la surface est lisse, il sera nécessaire d’appliquer un produit en amont permettant une meilleure adhérence du nouveau plâtre.
la présence d’un traitement hydrofuge ou non dans la surface à sauter Si la façade a récemment subi un traitement hydrofuge, c’est-à-dire que l’eau coule le long du mur, l’application d’un nouveau plâtre peut être compliquée. Un sous-poil spécialement conçu sera indispensable.
le type de plâtre à mettre en Selon le plâtre que vous souhaitez appliquer, l’adhérence n’est tout simplement pas la même.

  • Plâtre traditionnel  : la surface peut être supportée sans souci.
  • Plâtre monocouche  : il est compliqué de recouvrir un enduit monocouche. Si vous souhaitez toujours le faire, assurez-vous de choisir à nouveau un enduit monocouche pour favoriser l’adhérence.

Trouvez une entreprise pour installation d’un enduit extérieur

Le plâtre de façade a pour but de décorer et de protéger les murs d’un bâtiment. Selon l’état de la façade et la zone à recouvrir, les travaux de plâtrage peuvent prendre plus ou moins de temps pour le faire vous-même. C’est pourquoi il est souvent préférable de faire appel à une entreprise crépitante (maçon ou équivalent).

Pour connaître le prix de pose d’un enduit sur votre mur, n’hésitez pas à demander un devis à 3 professionnels. C’est un bon moyen de sélectionner une entreprise compétente tout en bénéficiant du meilleur coût.