Travaux

Quels sont les documents obligatoires pour vendre un appartement ?

5 / 5 ( 2 votes )

Pour vendre votre propriété, vous avez probablement dû vous poser la question suivante : quels documents sont nécessaires pour la vente de ma maison ou de mon appartement ? Il vous faudra probablement un certain temps pour compléter votre dossier, surtout si votre maison est située dans un condominium : la liste des documents à fournir pour vendre votre propriété est plutôt… longue !

Lire également : Quel est le prix d'une expertise automobile ?

Une longue liste de documents de vente obligatoires

Lorsque vous mettez votre maison en vente, les obligations sont claires : porter à la connaissance de l’acheteur toutes les informations dont nous disposons sur le bien, et sur l’immeuble s’il s’agit d’une résidence collective. A défaut, le vendeur peut être sanctionné par un tribunal, obligé de réduire le prix de vente, voire de verser une indemnité à l’acheteur.

En ce qui concerne le logement lui-même, vous devez donc, si vous êtes dans ce cas, fournir à l’acheteur, et même avant la signature du contrat de vente :

Lire également : Quels travaux pour ma prime Renov ?

  • l’acte de propriété avec le dernier avis d’impôt (taxe foncière),
  • votre livre de famille (ou certificat de naissance), un éventuel contrat de mariage…
  • autorisations administratives,
  • la superficie exacte du logement dans la loi Carrez,
  • les différents diagnostics obligatoires (performance énergétique, gaz et électricité, assainissement, termites, amiante, plomb…) rassemblés dans le DDT ou dossier de diagnostic technique,
  • tout document concernant la servitude, l’hypothèque, les privilèges ou les charges.

Documents de copropriété

Ajoutez à cette liste, si vous êtes en copropriété :

  • le règlement sur la copropriété,
  • le livre d’entretien du bâtiment,
  • l’état descriptif de la division,
  • le montant des frais actuels tels qu’ils apparaissent dans le budget prévisionnel,
  • les frais hors budget,
  • les sommes restantes dues au syndic,
  • s’il s’agit d’un bâtiment de plus de 15 ans, le diagnostic de la copropriété.

N’hésitez pas à contacter votre notaire, qui sera en mesure de vous communiquer tout changement dans cette liste de documents.