Travaux

Quel débit gaz pour maison ?

Un raccordement au gaz naturel est possible si des conduites de gaz passent dans votre rue. Cependant, vous devrez respecter certaines conditions et suivre correctement les procédures. L’objectif : garantir le bon fonctionnement de votre installation ainsi que votre sécurité.

Résumé

  • Qu’est-ce qu’un raccordement au gaz ?
  • Comment raccorder votre maison au gaz ?
    1. Demander un nouveau raccordement au gaz
    2. Effectuer les travaux nécessaires avant le raccordement
    3. Souscrire un contrat de gaz avec un fournisseur d’énergie
    4. Demander la mise en service de votre compteur de gaz
  • Prix : combien coûte un raccordement au gaz de ville ?

Vous emménagez bientôt dans une nouvelle maison et souhaitez la raccorder au gaz naturel ? Il s’agit d’une initiative intéressante, car ce carburant, également appelé gaz de ville, présente plusieurs avantages. Moins cher que l’électricité et moins polluant que les autres combustibles fossiles, il offre de nombreuses possibilités aux consommateurs. Ils peuvent en effet l’utiliser pour le chauffage, pour l’eau chaude sanitaire, mais aussi pour cuisiner. Toutefois, pour en profiter, votre maison doit être raccordée au réseau de distribution de gaz. Prêt à prendre les mesures nécessaires ?

A découvrir également : Quels travaux pour ma prime Renov ?

Vous voulez d’autres bons plans énergétiques ? Inscrivez-vous à notre infolettre ! Faites le plein de conseils pour réduire vos factures d’énergie. Je m’inscris Nos meilleurs conseils tous les mois ! Qu’est-ce qu’un raccordement au gaz ?

Le raccordement au gaz de ville est une étape essentielle pour tous ceux qui souhaitent bénéficier de cette énergie. Sans raccordement, pas de gaz, même s’il est destiné à alimenter une cuisinière à gaz.

En pratique, un raccordement au gaz consiste à raccorder votre domicile, et plus précisément votre compteur de gaz, au réseau de distribution de gaz géré par votre gestionnaire de réseau (ou DSO). Ce sont par exemple ORES, RESA, Sibelga, Fluvius… Pour ce faire, il est nécessaire de prévoir une alimentation en gaz entre votre maison et la voie publique au moyen d’un tuyau (tuyau).

A lire en complément : Quels sont les documents obligatoires pour vendre un appartement ?

Connexion d’une nouvelle maison

Si vous faites construire votre maison, renseignez-vous sur les avantages inclus dans le cadre des travaux. Selon la situation, la manœuvre de connexion peut en faire partie. Si ce n’est pas le cas, vous devez soumettre une demande à votre DSO.

Comment savoir si une maison est raccordée au gaz ?

En appelant votre DSO. En effet, il est possible que votre surface habitable ne soit pas couverte par le réseau de gaz . Si vous rencontrez cette situation, n’hésitez pas à vous renseigner sur les extensions prévues dans son calendrier. Dans le cas où aucun n’est à l’ordre du jour, votre DSO peut toujours décider de changer la donne en évaluant la rentabilité de l’investissement à réaliser.

Vous ne savez pas qui est votre responsable réseau  ? N’hésitez pas à entrer votre code postal dans notre outil de recherche gratuit ou contactez-nous par téléphone au 0800 37 369 ou par e-mail.

Comment obtenez-vous votre maison connecté au gaz ?

Pour raccorder votre compteur de gaz au réseau de distribution, rien de plus simple ! Il suffit de suivre les quatre étapes suivantes.

Procédure de connexion/raccordement au gaz naturel. Source : ORES. 1. Soumettre une demande pour un nouveau raccordement au gaz dans les normes

Si vous souhaitez avoir accès au gaz naturel, vous devez contacter votre DSO. Dans un premier temps, vérifiez si votre maison est raccordable au réseau de gaz naturel. Pour ce faire, posez la question directement à votre DSO ou effectuez une recherche sur Internet. Par exemple, ORES propose un test de connectabilité qui, en fonction de votre adresse postale, vous fournit la réponse directement. S’il est positif, vous pouvez soumettre votre demande de connexion en remplissant un formulaire en ligne . Que vous utilisiez ce dernier support ou une version papier, vous êtes invité à renseigner plusieurs informations telles que la date d’intervention souhaitée et le type de construction (logement neuf ou existant).

Documents et informations à préparer

En outre, votre DSO vous demandera plusieurs documents , essentiels pour la suite du processus. Dans le cadre d’un raccordement au gaz d’une maison neuve, pensez à regrouper le plan cadastral, le plan d’aménagement ainsi que le plan indiquant l’emplacement souhaité du compteur de gaz. S’il s’agit d’un logement existant, vous devrez le photographier de face et de côté.

Afin de déterminer le type de connexion à effectuer et le type de compteur à placer, votre DSO doit également connaître la puissance totale de vos appareils au gaz naturel. Tu ne sais pas ça ? Ne paniquez pas, demandez simplement à votre installateur (c’est-à-dire à votre ingénieur en chauffage). Pour information, un logement moyen nécessite généralement un débit de gaz maximum de 6 m³/h, ce dernier vous permettant de couvrir vos besoins de chauffage, d’eau chaude et de cuisson.

Le saviez-vous ? Votre compteur de gaz ne peut pas être installé n’importe où. En effet, vous devez tenir compte des exigences définies par votre DSO. La plupart du temps, elle nécessite un endroit sec, bien éclairé, facilement accessible et équipé d’une ventilation permanente.

2. Effectuez les travaux nécessaires avant la connexion

Une fois votre demande de connexion traitée, votre DSO envoie un technicien chez vous. Ce dernier est chargé de vous fournir toutes les informations utiles et la balle est alors dans votre camp : c’est à vous d’accepter ou non l’offre de prix transmise ultérieurement par votre DSO.

Tu es d’accord ? La planification du raccordement au gaz naturel peut commencer. De votre côté, vous serez responsable de réaliser les travaux préparatoires demandés par votre DSO sur la base du rapport fourni par le technicien. Vous pourrez les découvrir dans les documents accompagnant l’offre de prix. Ensuite, votre GRD procédera à la connexion et à l’installation du compteur à la date convenue. En moyenne, cette procédure dure une demi-journée.

Attention : il est possible que votre DSO exige le paiement de l’estimation avant de planifier l’organisation de la connexion. En termes de délai, ce dernier doit être effectué dans les 30 jours, ou, en cas d’ouverture de route ou d’extension du réseau, dans les 60 jours. Toutefois, le raccordement de votre appareil au gaz peut être organisé ultérieurement si vous le souhaitez.

3. Souscrire un contrat de gaz avec un fournisseur d’énergie

Voilà, votre maison est raccordée au gaz naturel et votre compteur de gaz est installé. Votre DSO vous a donc donné un nouveau code EAN. L’étape suivante consiste à conclure un contrat gazier avec un fournisseur d’énergie. Pour ce faire, nous vous conseillons de comparer les offres de gaz naturel commercialisées en Belgique . Cet aperçu vous permettra de découvrir quels sont les le plus intéressant de votre situation. Par exemple, il peut s’agir de l’offre de gaz la moins chère ou de celle proposée par un fournisseur qui garantit un service client de qualité. Tout dépend de vos critères.

Dans tous les cas, afin que votre future facture annuelle ne vous réserve pas de mauvaises surprises, n’hésitez pas à relever régulièrement vos indices de gaz une fois votre installation mise en service . Vous serez alors en mesure de calculer votre consommation de gaz et donc de consulter l’estimation faite par vous ou votre fournisseur au début de votre contrat. Cela est particulièrement important car cela vous permettra d’ajuster vos acomptes.

Découvrez rapidement les promotions spéciales des fournisseurs sur Comparateur-Energie.be ! Je compare gratuitement En moyenne, j’économise 225€ Vous avez une question concernant le coût du gaz ou la durée de votre contrat ? Appelez nos conseillers au 0800 37 369, ils vous répondront avec plaisir !

4. Demander la mise en service de votre compteur de gaz

Vous avez demandé un contrat d’approvisionnement. Il est maintenant temps de prendre rendez-vous avec votre responsable réseau pour la mise en service de votre installation de gaz. Ce n’est qu’après cette dernière opération que vous pourrez consommer du gaz.

Toutefois, votre compteur ne sera ouvert que si vous êtes également en mesure de présenter un certificat de conformité de votre installation intérieure . Pour information, ce certificat, garantissant le respect des normes en vigueur pour les installations au gaz, est établi par votre installateur. Si celui-ci ne porte pas le label Cerga, vous devez également faire approuver votre installation de gaz naturel par un organisme agréé par les autorités fédérales. Pour connaître la situation, n’hésitez pas à consulter la liste des installateurs de Cerga.

toutes les conditions sont remplies ? Parfait, votre DSO n’a qu’à effectuer un test d’étanchéité avant de terminer la mise en service Est-ce que .

saviez-vous ? Si votre chauffage central fonctionne au gaz naturel, vous êtes légalement obligé en Wallonie et à Bruxelles de faire réparer votre chaudière à gaz une fois tous les trois ans Le . En Flandre, en revanche, l’entretien doit avoir lieu tous les deux ans. En outre, demandez à un spécialiste de savoir comment raccorder votre chaudière au gaz. Il en va de même pour votre sécurité.

Prix : combien coûte une connexion au gaz de ville dans votre municipalité ?

Le prix d’un raccordement au gaz est fixé par votre DSO et diffère selon le type d’intervention. Compte tenu de plusieurs considérations techniques liées notamment au débit et à la pression, il se peut que vous ayez besoin d’une connexion simple, standard (connexion libre sous certaines conditions) ou pas simple. Seul un installateur qualifié sera en mesure de dire vous quel raccordement au gaz doit être mis en place.

De plus, si la connexion de votre compteur nécessite une extension du réseau de distribution, la cote augmentera inévitablement, à moins que cette extension ne soit utile à d’autres foyers.

En conclusion, pour connaître le coût d’un raccordement au gaz naturel : demandez un devis à votre DSO !

Raccordement au gaz J’appelle un conseiller Gratuit et sans implication

À l’appui de la transition énergétique, plusieurs GRD ont introduit des bonus énergétiques, dont certains concernent de nouvelles installations gazières . Par exemple, Resa vous accorde un bonus de 250€ si vous décidez de passer du pétrole ou du gaz et donc de vous connecter à cette énergie. Quant à Ores, le GRD vous offre entre 250 et 400€ si vous installez une nouvelle chaudière à gaz dans une maison ancienne ou neuve. À Bruxelles, Sibelga vous encourage également à passer du pétrole au gaz. Toutefois, le montant de le bonus dépend de votre catégorie de revenus et peut aller de 300 à 500€.

22 réactions