Comment savoir si la CAF va nous payer ?

98

Lire également : Quand jeter les cartons ?

Le RSA est une aide versée par la CAF pour les personnes à revenus modestes. Jusqu’au 1er janvier 2016, il existait deux formes, l’activité RSA qui a été remplacée par la prime d’activité (fusion de la prime à l’emploi et de l’activité RSA) et le RSA de base qui reste inchangé. Il est toujours possible d’en bénéficier dans les mêmes conditions que précédemment. Vous pouvez consulter notre page dédiée aux plinthes RSA pour plus de détails.

Le revenu de solidarité active est versé chaque mois à une date précise fixée selon le calendrier officiel de paiement RSA . Elle survient généralement vers le 5 de chaque mois.

A lire en complément : Comment déclarer ses impôts 2021 ?

Cependant, il peut arriver que les bénéficiaires subissent un retard du RSA. Plusieurs raisons valables peuvent l’expliquer par un état trimestriel des ressources en retard ou même un retard de traitement bancaire. Mais il est également possible que les FAC n’aient pas effectué le paiement par erreur ou en raison des informations contenues dans votre dossier.

Si vous constatez un retard de paiement du RSA, il est important de vérifier que votre dossier CAF est à jour. Si c’est le cas, suivez les quelques conseils que nous détaillons pour vous dans cet article.

RSA en retard : les raisons qui peuvent expliquer le non-paiement du RSA

Le RSA est payé mensuellement pendant une période de 3 mois. Au cours de ce trimestre mais également à la fin de cette période lorsque de nouvelles taxes sont payées, un retard RSA peut être constaté . Cela s’explique par le fait que le bénéficiaire n’a pas pris certaines mesures à temps ou que le paiement n’a pas encore été traité par la banque.

Voici les raisons qui peuvent expliquer un retard de paiement RSA :

  • Retard dans votre déclaration trimestrielle des ressources  : Appelé DTR, il vous permet de bénéficier de nouveaux droits à la fin de la période de 3 mois. S’il n’est pas effectué avant le dernier jour du mois de paiement (par exemple, pour un paiement le 5 juin, juillet et août, la déclaration trimestrielle doit être faite avant le 31 août), vos droits pour le mois suivant seront perdus (septembre dans notre exemple). Le RSA n’est pas rétroactif, le 1er versement du trimestre entrera en vigueur le mois suivant votre déclaration de ressources. En outre, notez que vous devez déclarer vos économies sur votre DTR RSA.
  • Délai de traitement par votre banque  : Selon la banque, quelques jours sont parfois nécessaires entre le paiement du CAF et le paiement réel sur votre compte bancaire. Il varie généralement entre 2 et 3 jours ouvrables.
  • Problème lors de la mise à jour de votre dossier  : la CAF peut avoir besoin d’informations supplémentaires sur votre dossier afin d’étudier votre éligibilité. Dans ce cas, il est fortement recommandé de se rendre sur votre compte CAF ou sur contactez votre CAF dès que possible (voir ci-dessous).
  • Suspension du RSA  : Le bénéficiaire du RSA est soumis à des obligations à l’image de tous les demandeurs d’emploi telles que la recherche active d’un emploi, se rendre à des entretiens avec son conseiller, respecter le PPAE (Personalized Access to Employment Project) mis en place avec son référent. En cas de non-respect de ses obligations, le président du conseil général peut demander une suspension du RSA. Dans ce cas, vous serez averti par courrier.
  • Problèmes techniques de la CAF  : Cela peut arriver mais très rarement et reste la raison la moins probable d’un retard RSA.

Que faire en cas de retard de paiement d’un RSA : quelques conseils

Personne n’est à l’abri d’un retard dans le paiement du RSA . Dans un premier temps, il est nécessaire de rechercher la source du retard afin de réagir au mieux. Il est toujours préférable d’attendre quelques jours pour voir si le paiement apparaît sur votre compte bancaire. Si vous n’avez rien reçu :

  • Si vous n’avez pas produit votre déclaration trimestrielle à temps , vous ne pourrez pas obtenir de versement pour le mois suivant. Cependant, remplissez-le dès que possible afin que de nouveaux frais vous soient payés le mois suivant votre DTR. Si vous faites votre déclaration de ressources en retard, il est préférable de le faire via votre espace personnel de votre compte CAF afin qu’elle soit prise en compte le plus rapidement possible. Il est également possible de le faire par courrier mais les délais de traitement sont beaucoup plus longs.
  • Vérifiez votre compte CAF  : Vous avez la possibilité d’accéder à votre dossier CAF en ligne à cette adresse https://wwwd.caf.fr/wps/portal/. En saisissant votre code postal, votre numéro de bénéficiaire ainsi que votre code secret, vous seront en mesure de consulter les éventuelles demandes des FAC afin de compléter votre dossier. De plus, vous serez en mesure de vérifier si la CAF a effectué le paiement du RSA pour le mois en question.
  • Contactez votre banque  : Il est possible de vérifier auprès de votre banque si le paiement RSA a été effectué. Ils seront en mesure de vous informer de la date à laquelle le paiement sera effectif sur votre compte.
  • Contacter la CAF  : Si vous ne comprenez pas pourquoi vous n’avez pas reçu votre paiement RSA ou si vos droits ont été suspendus, il est impératif de contacter la CAF dès que possible. Vous pouvez les joindre par téléphone. Pour connaître le numéro à composer en fonction de votre département, vous pouvez consulter l’annuaire de la CAF ici. Une autre possibilité est de le faire via le formulaire de contact de votre espace personnel en ligne (cela vous permettra également de conserver une trace écrite de votre correspondance) ou de vous rendre directement à l’agence pour rencontrer un conseiller.

Si le retard RSA n’est pas de votre faute, signalez-le à la CAF dès que possible . Dans ce cas, si le RSA vous est dû, il vous sera versé dès que votre situation sera connue et régularisée par la CAF. En revanche, si le retard de RSA est attribuable à vous (déclaration tardive), vous ne pourrez pas obtenir de nouveaux paiements avant le mois suivant votre DTR.

En cas de suspension, la procédure est plus lourde . Vous pouvez envoyer une lettre (de préférence une lettre recommandée avec accusé de réception) au président du conseil général. En cas de réponse négative, vous avez la possibilité de saisir le tribunal administratif. Pour vous aider dans vos démarches, consultez un exemple de lettre de plainte sur cette page.